Aides au permis ou comment financer son permis de conduire ?

 

 

comment financer son permis de conduire - L'auto-école Drive Innov vous dit tout

Les aides pour se faire financer le permis de conduire

Le permis à 1 € par jour

 

Les catégories de véhicules concernés

  • Véhicules de la catégorie B :véhicules légers
  • Véhicules de la catégorie A :motocyclette de plus de 125cm3 (donc sauf A1)

 

Pour qui ?

Tous les jeunes qui ont entre 15 et 25 ans révolus à la date de la signature d’un contrat de formation dans une école de conduite partenaire, sous réserve que l’établissement financier accepte le dossier du candidat.

 

Comment ?

  • Si vous êtes majeur,contracter son prêt auprès de l’établissement financier.

Trois possibilités s’offrent à vous, selon vos capacités financières :

  1. vous fournissez un justificatif de revenus suffisants pour rembourser 30 euros par mois ;
  2. vous garantissez votre remboursement de prêt par l’apport d’une caution ;
  3. enfin, vous vous inscrivez dans le cadre d’un co-emprunt avec vos parents.
  • Si vous êtes mineur(dans le cadre de la formation en conduite accompagnée), ce sont vos parents qui empruntent pour vous.

 

Le Compte Personnel de Formation (CPF)

 

Toute personne demandeuse d’emploi ou salariée dotée d’un compte personnel de formation (CPF) peut utiliser ses heures de formation (24 heures par an au minimum) pour la préparation des épreuves du code de la route et de la conduite des véhicules du groupe léger.

 

Comment connaître votre nombre d’heures CPF ?

Consulter son quota d’heures sur le site MonCompteActivité.

 

Comment ?

  1. Se connecter au Compte CPF

Se rendre sur le site moncompteformation.gouv.fr afin de se connecter à son espace personnel

  1. Sélectionner le Permis de conduire B
  2. Compléter le dossier de formation

Le dossier de formation Permis de conduire B est maintenant ouvert, remplir le formulaire en ligne.

  1. Envoyez le dossier de formation à l’OPCA

Une fois le dossier de formation complété en ligne, vous devez adresser votre demande à l’OPCA qui se charge de verser le financement à l’auto-école selon vos heures CPF. L’OPCA est l’organisme auprès duquel votre employeur cotise pour vos droits à la formation.

 

Si vous ne savez pas de quel OPCA vous dépendez, vous pouvez demander à votre employeur/service RH ou tout simplement utiliser notre moteur de recherche OPCA.

 

Trouver son OPCA

 

La Bourse au permis de conduire

 

C’est un dispositif qui repose sur une initiative des communes ou communautés de communes.

Une partie du coût du permis de conduire est pris en charge en échange d’une activité bénévole d’intérêt collectif.

 

La bourse au permis de conduire repose donc sur un partenariat entre :

  • Auto-école ;
  • Structure d’accueil ;
  • Collectivité locale ;
  • Candidat au permis de conduire.

 

Pour qui ?

Les jeunes âgés de 18 à 25 ans dépourvus de ressources personnelles ou familiales.

 

Bon à savoir : possible de cumuler la bourse au permis de conduire avec le dispositif du permis à 1 € par jour.

 

Les autres aides des collectivités locales

 

Les collectivités locales peuvent proposer d’autres aides au permis de conduire, que ce soit au niveau de la région ou du département avec :

 

Le Pass Région Auvergne-Rhône-Alpes

 

Aide financière qui s’adresse aux étudiants de 25 ans ou moins au moment de la demande.

 

Les jeunes qui effectueront une mission d’engagement volontaire proposée par une association identifiée par la Région Auvergne-Rhône-Alpes et œuvrant dans des domaines comme la lutte contre la pauvreté, l’aide aux personnes malades ou handicapées, le lien entre les générations, verront leur engagement récompensé : la Région pourra financer une partie de leur permis de conduire (1 000€).

 

Des aides pour les demandeurs d’emploi 

 

Par Pôle Emploi :

Certaines catégories de chômeurs peuvent bénéficier d’une aide financière pour passer la catégorie B du permis de conduire. Cette aide, versée par Pôle emploi à l’auto-école, ne peut pas dépasser 1 200 €.

 

L’aide doit être demandée avant l’inscription en auto-école.

 

Le Conseil Général :

il n’est pas rare que certains Conseils Généraux proposent des aides au financement du permis de conduire. Elle s’adresse aux jeunes de 16 à 24 ans et la somme attribuée varie entre 500 et 900 € en fonction du quotient familial. Pour en savoir plus, adressez-vous directement au Conseil Général de votre département.

 

 

Exemples :

 

Allier  (03)

Sous conditions de ressources, les jeunes de 16 à 25 ans peuvent bénéficier d’une aide pour le permis B
Alpes-Maritimes (06) Sous conditions de ressources, les jeunes de 16 à 25 ans peuvent bénéficier d’une aide au permis de conduire
Ariège (09) Possibilité de bénéficier de la bourse au permis en échange d’activité d’intérêt collectif
Charente (16)  Fond d’aide aux jeunes proposés par le conseil général
Corrèze (19)  Une aide est possible dans le cadre de l’AAC (apprentissage anticipé de la conduite)
Côte d’Or (21) Les jeunes de 16 à 25 ans à la recherche d’un emploi sous conditions de ressources / Les bénéficiaires du RSA afin de favoriser l’insertion
Creuse (23)  Aide en faveur des bénéficiaires du RSA
Eure (27) Des aides sont possibles pour les 14 à 16 ans dans le cadre du brevet de sécurité routière / Pour les 16 à 17 pour l’apprentissage anticipé de la conduite / Pour les 18 à 25 ans des stages de perfectionnement. Ces aides interviennent dans le dispositif « Apprendre pour mieux conduire ». Elles sont soumises à sous condition de ressources des parents.
Eure-et-Loir (28) Les jeunes de 16 à 25 ans à la recherche d’un emploi sous conditions de ressources / Les bénéficiaires du RSA afin de favoriser l’insertion
Ille-et-Vilaine (35) Aides pour les jeunes de 18 à 25 ans, les bénéficiaires de l’API (aide parent isolé et les bénéficiaires du RSA
Jura (39)  Fond d’aide aux jeunes proposés par le conseil général
Loir-et-Cher (41) Plusieurs partenariats sont signés entre l’État et les collectivités locales pour financer partiellement ou totalement le permis
Loire-Atlantique (44) Aide pour les jeunes de 16 à 24 ans ayant obtenu un diplôme allant du CAP au BTS au cours des 2 dernières années titulaires d’un Titre professionnel ou d’un Certificat de Qualification Professionnelle. Cela doit s’inscrire dans le cadre d’une recherche d’emploi ou de reprise d’activité
Loiret (45)  Aide pour les jeunes en difficulté
Lot-et-Garonne (47) Possibilité de financement partiel ainsi que d’un «Pass’ Bonne Conduite» qui intervient après l’obtention du permis
Lozère (48) Les jeunes de 16 à 25 ans à la recherche d’un emploi sous conditions de ressources / Les bénéficiaires du RSA afin de favoriser l’insertion
Haute-Marne (52) Fond d’aide aux jeunes proposé par le conseil général
Moselle (57) Ecole de conduite d’insertion de personnes au RSA, Crédits d’insertion liés au RSA
Oise (60) Aides aux jeunes âgés de 18 ans à 25 ans
Puy-de-Dôme (63) Les jeunes en grande difficulté peuvent prétendre à une aide au permis B
Pyrénées-Atlantiques (64) Les jeunes de 16 à 25 ans à la recherche d’un emploi sous conditions de ressources / Les bénéficiaires du RSA afin de favoriser l’insertion
Hautes-Pyrénées (65) Aides pour les bénéficiaires du RSA avec contrat d’insertion
Pyrénées-Orientales (66) Aide aux jeunes dans le cadre de la recherche d’un emploi
Haut-Rhin (68) Pour les jeunes de 16 à 25 ans, le dispositif « accompagnement des jeunes à la conduite – conduite accompagnée 68 » est accessible sous forme d’aide financière au financement du permis B ou pédagogique (stage de sensibilisation, …). De plus, certaines assurances proposent des tarifs avantageux la 1ère année de cotisation.
Rhône (69) Subvention à une école de conduite sociale / Aides aux bénéficiaires du RSA
Saône-et-Loire (71) Fond d’aide aux jeunes proposé par le conseil général
Seine-Maritime (76) Les jeunes de 16 à 25 ans à la recherche d’un emploi sous conditions de ressources / Les bénéficiaires du RSA afin de favoriser l’insertion
Seine-et-Marne (77) Aides aux bénéficiaires du RSA / Subvention de 2 écoles de conduite associatives / Fond d’aide aux jeunes proposé par le conseil général
Yvelines (78) Aide pour les jeunes de 18 à 25 ans en contrepartie d’heures de travail civique
Var (83)  Aides aux bénéficiaires du RSA sous conditions
Haute-Vienne (87) Aide dans le cadre d’écoles de conduite associatives
Essonne (91) « Chéquier-jeune » pour les jeunes de 16 à 19 ans titulaires de la carte jeune 91
Seine Saint Denis (93) Aides pour les jeunes de 18 à 25 ans dans le cadre d’un projet professionnel dont le permis est indispensable (sous conditions de ressources)
Val d’Oise (95)

 Aide pour les jeunes de 16 à 25 ans

 

Des aides aux personnes handicapées

 

Les personnes qui souffrent d’un handicap peuvent bénéficier d’une aide financière attribuée par l’Association de gestion du fonds pour l’insertion professionnelle des personnes handicapées (Agefiph) si le permis de conduire est indispensable :

– au maintien dans un emploi,

– ou pour obtenir un emploi.

Cette aide n’est versée que pour compenser le surcoût dû au handicap et son montant est de 1 000 € maximum.

La demande d’aide est faite à l’Agefiph

– soit directement par la personne handicapée,

– soit avec l’aide de Pôle emploi.

 

 Des aides sociales

 

L’aide pour le permis de conduire existe sous deux formes

– Soit dans le cadre d’un dispositif appelé l’APRE (l’Aide Personnalisée de Retour à l’Emploi). Par contre, elle est, dans ce cas-là, réservée aux bénéficiaires du RSA ou aux personnes ayant perçu moins de 500 euros en moyenne durant les 3 derniers mois.

– Soit l’aide au permis de conduire B qui s’adresse aux demandeurs d’emplois qui ne sont pas bénéficiaires du RSA.

Ces deux aides permettent de financer l’intégralité ou une partie du permis de conduire jusqu’à 1.500 euros maximum et, sont versées directement à l’auto-école.

 

  • Des aides pour les stagiaires et apprentis ;
  • Des aides pour les jeunes de 18 à 25 ans en insertion : fonds d’aide aux jeunes (FAJ).

 

La prise en charge de l’entreprise

 

De plus en plus courant est la prise en charge par l’Entreprise de la formation au permis de conduire d’un de ses salariés.

 

Les raisons :

 

– le salarié arrive de plus en plus souvent dans l’entreprise sans permis de conduire

– aide à la motivation du salarié

– évolution du salarié

 

 

 

Que propose Drive Innov concernant les aides aux permis de conduire ?

 

Les auto-écoles Drive Innov sont conscientes des difficultés réelles rencontrées par ses élèves et ses futurs élèves pour financer le permis de conduire : financement d’un produit qui ne doit pas être un produit de luxe.

 

C’est pour cela que nous avons choisi de devenir Organisme de Formation pour vous faire bénéficier de l’ensemble de ces financements hors permis à 1 euro par jour.

Nous avons choisi, en parallèle, de mettre en place des facilités de paiement avec le paiement en 10 fois sans frais pour vous faire bénéficier de mensualités moins élevées.

 

Si vous avez besoin d’information complémentaires, n’hésitez pas à contacter les différents agences Drive Innov de la région Rhône-Alpes.